• Arrêt sur image, ou saut dans le vide ?

    Imprimer

    La chute verticale des activités déclenchée, il y a maintenant deux mois, par la mise en quarantaine d’un nombre croissant de pays et de populations se révélera-t-elle au bout du compte un simple arrêt sur image, de sorte que tout repartira non point comme avant mais assez rapidement pour effacer les traces laissées par le confinement, ou faut-il au contraire s’attendre à une lente remontée des activités, accompagnée d’un chômage persistant et d’une multiplication des faillites ?

    La prévision ici est hasardeuse, car rien de tel ne s’est jamais produit. On peut tout juste s’aventurer à prédire que ce qui était faible et fragile avant la pandémie résistera moins bien que ce qui était déjà puissant et efficace. Et que la remise sur pied des systèmes et services publics malmenés par la crise (santé, transports en commun, assurances sociales) engendrera des besoins de financement outrepassant toutes les limites budgétaires connues.

    Lire la suite

    Lien permanent 5 commentaires
  • La BNS prise au piège de ses avoirs

    Imprimer

    Les colossales réserves de change de la Banque nationale suisse (280 milliards de dollars, 304 milliards d’euros, et ainsi de suite) aiguisent les appétits. Avec un pareil actif, qui porte les 852 milliards de francs de total de bilan bien au dessus du produit intérieur brut de la Suisse (700 milliards et quelques à fin 2018), l’Institut d’émission enregistre, au gré des fluctuations des marchés, des gains et des pertes d’une ampleur qui donne le vertige. Les gains l’emportent toutefois dans la durée, bien que le portefeuille soit composé et géré de manière conservatrice : un peu d’or (52 milliards) comme le veut la loi, et des titres sûrs, composés à 80% d’obligations (dont 70% d’obligations d’Etat), pour 20% seulement d’actions. De sorte que les bénéfices accumulés continuent en moyenne de grossir, au point que les fonds propres dépassent les 167 milliards de francs (situation au 31 décembre 2019)*.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • Imbroglio juridico-monétaire en Europe

    Imprimer

    Lorsque le droit se mêle d’économie, on peut être sûr que les choses sont parties pour durer. En l’occurrence, l’affaire porte sur un sujet éminemment délicat, celui des compétences respectives de l’Union européenne et de son membre le plus influent et le plus puissant, on aura reconnu l’Allemagne, en matière de politique monétaire.

    Lire la suite

  • Comment se figurer le monde d’après

    Imprimer

    L’irruption d’un virus inconnu bousculant nos vies ordinaires a fait éclore toute une série d’initiatives visant à façonner ce que pourrait être le monde de demain. Ces avions sagement alignés sur les tarmacs, on imagine s’en passer désormais. L’absence de trafic ayant rendu le ciel inhabituellement bleu, on suggère d’en profiter pour bannir carrément la voiture du centre-ville à l’avenir. Et ce télétravail, testé avec un succès acceptable, pourquoi ne pas en faire la règle partout où on l’a introduit ? Un monde presque parfait ainsi campé, ne reste plus qu’à l’imposer dans la réalité.

    Lire la suite

    Lien permanent 10 commentaires