11/11/2014

Qui dit vrai sur l'or? Il y a de la friture sur la ligne

Dans les débats qui précèdent chaque votation fédérale, partisans et opposants du sujet à l’ordre du jour s’affrontent souvent à coups d’arguments d’égale pertinence qui laissent l’électeur pantois. Mais lorsqu’il s’agit de questions économiques et à plus forte raison monétaires, il arrive que la froide rationalité des experts échoue à convaincre devant le bon sens – ou ce qui en tient lieu – déployé par le camp adverse. Ainsi l’autre jour, sur une antenne romande, un éminent économiste peinait à démontrer à l’habile politicien qui lui faisait face combien l’initiative sur l’or, censée pour ses auteurs raffermir le franc et la crédibilité de l’Institut d’émission, risquait en réalité d’aller exactement à fin contraire.

Une partie de la difficulté venait bien sûr du fait que l’un, orateur par métier, est rompu à l’exercice de la prise de parole en public, tandis que l’autre a rarement l’occasion de faire preuve d’éloquence en dehors des salles de cours.

Lire la suite

09:42 Publié dans Banques centrales, Finances, Or | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/11/2014

Or de la BNS: des initiants pas bien malins

A moins d’une grande surprise, l’initiative «Sauvez l’or de la Suisse» devrait être repoussée le 30 novembre prochain. Cela dit, ses auteurs n’ont pas été très malins. Leur souci de préserver l’or de la Banque nationale suisse aurait presque à coup sûr rallié une majorité s’ils s’étaient contentés de proposer que le stock actuel devienne intangible.
 
Cela n’aurait pas beaucoup limité l’autonomie de la BNS (puisque celle-ci ne touche plus à son or depuis belle lurette), cela aurait rassuré tous ceux des Suisses qui croient dur comme fer à l’utilité stratégique et monétaire d’une réserve de métal jaune, et cela aurait suffi à convaincre l’étranger que le franc demeure une monnaie sur laquelle l’Institut d’émission garde la maîtrise.

Lire la suite

07:34 Publié dans Banques centrales, Démocratie, Or, suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

29/07/2014

22 juillet 1944: Fixes ou flottants, les changes dérangent

L’anniversaire de la signature des accords de Bretton Woods, le 22 juillet 1944, est l’occasion de revenir sur la question, qui ne cesse de faire débat, de la nature idéale du système de changes. Vaut-il mieux des changes fixes, tels que le monde les a connus entre 1945 et 1973, ou des changes flottants comme les préconisait Milton Friedman et sous l’empire desquels nous vivons – plus ou moins – depuis lors ? Plus ou moins, car les monnaies n’ont pratiquement jamais flotté librement, sinon le franc suisse, et encore, puisque la BNS l’a solidement arrimé à l’euro.

Lire la suite

06:11 Publié dans Monnaie, Or | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/01/2014

BNS: Une banque centrale à nulle autre pareille

Or donc, pour la première fois de son histoire, la BNS ne distribuera ni le dividende de 6% au maximum à ses actionnaires prévu par ses statuts, ni la part de bénéfices qui, depuis la dernière mouture de la loi sur la Banque nationale (2003), remplace et au-delà l’indemnité de 80 centimes par habitant qui était traditionnellement versée aux cantons en compensation de leur renonciation à leur souveraineté en matière monétaire. En cause, la perte entraînée par la moins-value de son stock d’or consécutive à la baisse des cours du métal jaune en 2013 (-30%), qui dépasse de loin les profits réalisés sur ses placements en devises et sur la vente du StabFund, la fameuse structure de défaisance des actifs toxiques repris à UBS et qui vient d’être rachetée par celle-ci.

Lire la suite

10:48 Publié dans Banques suisses, Finances publiques, Or, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/04/2013

L’or chute. Plus que les yeux pour pleurer…

Que n’avait-on dit – et spéculé – sur l’or et ses vertus soit disant protectrices, en particulier dans les périodes agitées ! Que n’avait-on énoncé de définitif au sujet du caractère prétendument irréversible et quasi naturel de sa hausse, dans un monde inondé de papier monnaie et promis à l’inflation ! Eh bien voilà : en moins de jours qu’il n’en faut pour réaliser la chose, les cours du métal jaune ont chuté de plus de 12%, et même de 8,5% pour le seul lundi dernier, ramenant son prix à son niveau d’août 2011. Les malheureux épargnants qui, croyant avoir identifié la valeur refuge par excellence, en avaient acheté début octobre 2012 quand il frisait les 1800 dollars l’once (soit 55 francs le gramme au taux de change d’alors) et doivent s’en séparer aujourd’hui, n’ont plus que les yeux pour pleurer.

L’histoire est jalonnée de cassures qui n’auraient jamais dû se produire et qui se sont néanmoins produites. 

Lire la suite

07:23 Publié dans Or | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

24/10/2011

Faut-il "sauver" l'or de la Suisse?

or lingot.jpgUn lecteur s’interroge, avec d’autres, sur ce qu’il convient de faire avec l’or de la Banque nationale suisse. L’initiative lancée à ce sujet par l’UDC («Il faut sauver l’or de la Suisse») comme l’évolution des cours du métal jaune depuis quelques années ne sont évidemment pas étrangères à ce regain d’intérêt pour les réserves métalliques de notre institut d’émission, dont une bonne moitié a été vendue entre 2000 et 2005 à des prix bien inférieurs aux prix actuels, ce qui, écrivent les initiants, «a fait perdre 70   milliards à la Suisse».

Sur la même ligne, on pourrait prétendre – et ces derniers ne s’en privent pas – que les interventions de la BNS sur le marché des changes en 2009 et 2010, qui n’avaient pu alors empêcher le franc de monter encore davantage, ont également «fait perdre» des dizaines de milliards de francs à la Suisse.

Lire la suite

21:02 Publié dans Or | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bns | |  Facebook | | |