12/04/2017

Malheureux Hollande, après la pluie le beau temps

La reprise qui s’affirme un peu partout arrive trop tard pour François Hollande, qui l’avait annoncée trop tôt. Mais elle est bien là, qui devrait déloger les populistes de partout où ils se sont installés au pouvoir (Pologne, Hongrie) ou les empêcher de le prendre là où ils sont à deux doigts d’y parvenir (en Italie l’an prochain, demain peut-être en France).

Lire la suite

08:51 Publié dans Air du temps, Croissance, Europe, Union européenne | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

05/04/2017

Euro: qui veut noyer son chien…

Il y a deux sortes d’adversaires à la monnaie unique européenne. Ceux qui, jugeant son lancement prématuré, lisent dans les difficultés actuelles de l’union monétaire la vérification de leur diagnostic. Et ceux qui, accusant l’euro de tous les maux, masquent leur europhobie viscérale derrière un argumentaire plus ou moins scientifique, comme les candidat(e)s d’extrême gauche et d’extrême droite à la présidentielle française, qui puisent leur inspiration auprès d’analystes traditionnellement eurosceptiques, tel l’économiste Jacques Sapir, récemment interrogé sur les ondes de la RTS.

Lire la suite

12/10/2016

La Deutsche Bank préfigure le monde de demain

Les ennuis de la Deutsche Bank font irrésistiblement penser à ceux qu’UBS a connus il n’y a pas si longtemps de cela: les deux établissements sont les plus importants de leur pays, leur chute y aurait mis à genoux l’ensemble du système financier, et de même que la Confédération avait volé au secours de notre grande banque, la République fédérale d’Allemagne empêchera à coup sûr et par tous les moyens la sienne de tomber.

Les deux géantes ont vu leur destinée basculer à mi-mai 2007, lorsqu’éclata la crise financière qu’elles ont d’une certaine manière sinon causée, du moins contribué à amplifier. Au rayon des analogies, on rangera, outre les créances douteuses nombreuses à peser sur leurs bilans respectifs, les amendes plus ou moins colossales que leurs agissements sur sol américain, et notamment leur rôle dans la distribution de produits dits toxiques dérivés des crédits subprime, leur ont valu ou vont encore leur valoir. S’y sont ajoutées, dans le cas d’UBS, les amendes ayant sanctionné l’assistance accordée à divers «réfugiés fiscaux» pourchassés par le DoJ.

Lire la suite

06:45 Publié dans Air du temps, Banques, Capital, Europe, Finances, Futur, Monnaie, Taux d'intérêt | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

28/09/2016

Le salut ? Il est dans les infrastructures !

Puisque les rendements financiers ont filé à l’anglaise et que les caisses de pensions ne peuvent plus compter sur le troisième cotisant pour assurer les retraites, il y a peut-être une solution qu’un certain nombre d’experts aux vues non conventionnelles abordent par différents biais : l’investissement en infrastructures.

Lire la suite

06:50 Publié dans Chômage, Croissance, Europe, gouvernance | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

05/07/2016

Quand l’Europe perd et les Etats-Unis gagnent

Pourquoi l’Europe échoue-t-elle là où les Etats-Unis réussissent ? Pourquoi l’économie américaine aligne-t-elle les performances (une croissance en nette reprise, des embauches en hausse, un taux de chômage redescendu à son niveau de novembre 2007) alors que la zone euro piétine et ne parvient même pas à tirer parti de ses maigres avancées, en matière d’union bancaire par exemple, pour relancer une activité désespérément atone ?

Lire la suite

10:22 Publié dans Banques, Banques centrales, Croissance, Etats-Unis, Europe, gouvernance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/11/2015

Franc fort, à force de couper dans le gras…

Retombe-t-on en récession ou, comme le suggère The Economist, entame-t-on un troisième épisode de l’histoire de la dette, celui, après la crise des subprime puis celle de la zone euro, d’un effondrement des marchés émergents ? Vue d’ici, cette succession de déconvenues financières a longtemps semblé pour l’essentiel nous épargner.

Mais voici que la Suisse entière, et Genève en particulier, affrontent des vents décidément contraires : perspectives budgétaires alarmantes, licenciements collectifs, exportations en recul, délocalisations rampantes, tous symptômes annonciateurs de lendemains qui ne chantent guère et replacent ce pays à l’intérieur du cadre qui est le sien qu’il le veuille ou non, savoir celui d’une Europe désorientée, ou plutôt, d’une économie mondialisée aux prises avec d’inextricables difficultés à retrouver son aplomb.

Lire la suite

07:14 Publié dans Banques centrales, Concurrence, Croissance, Dette, Europe, Finances, Industrie, Monnaie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

13/10/2015

La difficile cause du libre échange

Quel paradoxe ! C’est à Berlin, capitale du pays qui profite le plus de l’ouverture des marchés, que s’est déroulée samedi une manifestation monstre (une bonne centaine de milliers de participants) contre le projet de «Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement» – TTIP en anglais – négocié entre les Etats-Unis et l’Union européenne.

Les opposants, qui s’en étonnerait, se recrutent essentiellement parmi les ONG, syndicats et gauches plus ou moins radicales, méfiantes par principe à l’endroit de ce genre d’accords considérés comme fossoyeurs de la démocratie pour les uns, destructeurs d’emplois pour les autres, ou plus prosaïquement synonymes de baisse programmée du niveau de qualité – un Cassis de Dijon transatlantique en quelque sorte.

Lire la suite

07:28 Publié dans Concurrence, Démocratie, Etats-Unis, Europe | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

28/04/2015

Fin de partie à Athènes ? Voire…

Lorsqu’un gouvernement en délicatesse avec ses créanciers se met à racler les fonds de tiroirs de ses institutions publiques, hautes écoles et hôpitaux compris, c’est que la fin des haricots est proche. Dans le cas de la Grèce, l’affaire se complique du fait de son appartenance à la zone euro, car un «Grexit», comme on dit, n’est pas prévu dans les traités, et aucune des parties prenantes, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international et Union européenne, n’a intérêt à ce que le pays tourne le dos à la monnaie unique. La première, parce qu’elle y perdrait son capital et l’essentiel de sa crédibilité, le second, parce que cela démontrerait la vanité de ses programmes d’ajustement structurel, et la troisième parce qu’aucun de ses membres, Allemagne en tête, n’a envie de porter le chapeau d’un pareil échec. Ne reste donc, côté créditeurs, que l’instrument de la pression politique et psychique, et côté débiteur, le recours aux faux-semblants et aux non-dits, parties de Poker menteur dans lequel les Grecs sont passés maîtres.

Lire la suite

09:32 Publié dans Banques centrales, Croissance, Démocratie, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/03/2015

Vérité en deçà, erreur au delà…

On pourrait en tirer un film, et peut-être en tirera-t-on un si l’affaire, finalement, se conclut. Car cela fera bientôt un an que les deux géants du ciment, le français Lafarge et le suisse Holcim, négocient les conditions d’un rapprochement après avoir annoncé urbi et orbi ce qui devait prendre la forme d’une «fusion entre égaux», par un échange d’actions 1 pour 1.

L’affaire, on s’en souvient, a failli capoter il y a une semaine, lorsque les dirigeants du groupe helvétique ont remis en question les termes de l’accord, faisant valoir l’évolution, financière et boursière notamment, bien meilleure du côté de Holcim que du côté hexagonal, et rejetant l’idée que les rennes de la nouvelle société soient confiées à l’actuel PDG de Lafarge, l’énarque Bruno Lafont.

Lire la suite

09:14 Publié dans Concurrence, Europe, gouvernance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/02/2015

L'Ukraine dans une ou deux générations...

Dans les médias de l’ouest et du sud de l’Europe continentale, ceux d’Allemagne exceptés, on ne s’était guère intéressé jusqu’ici à ce qui se passe à l’Est, comme si le Mur et le rideau de fer, pourtant tombés depuis un quart de siècle, avaient tracé une marque indélébile dans les esprits. Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, Slovaquie, c’est bien l’Union européenne, et pour les quatre dernières, c’est même la zone euro. Mais l’Europe centrale et a fortiori orientale, c’est si loin ! Alors l’Ukraine, vous pensez.

Lire la suite

14:48 Publié dans Démocratie, Europe, Russie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

09/12/2014

La France bien bas (l’Italie aussi)

On s’occupe beaucoup de la France ces temps-ci, nouvel «homme malade de l’Europe». Après la Grèce, l’Irlande, l’Espagne, le Portugal, Chypre et d’autres, elle passe à son tour, avec l’Italie qui se porte tout aussi mal sinon pis, pour le maillon faible de l’euro, et pas des moindres, puisqu’elle pèse à peu près le cinquième de la zone. La croissance y est faible voire nulle, le chômage persistant à un niveau élevé, les comptes publics de plus en plus déficitaires. Tout cela tranche avec les promesses électorales, et contrevient surtout aux règles communautaires, qui font du pays un cas non point unique mais certainement pendable.

Lire la suite

09:11 Publié dans Chômage, Croissance, Démocratie, Europe, Futur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/10/2014

Mais non mais non, mais si mais si !

Collé à l’euro comme la Suisse l’est à l’Europe sans vouloir l’admettre, le franc profite indirectement de la dépréciation de la monnaie unique. Il bénéficie autant qu’elle d’un avantage de change sur tous les marchés sur lesquels les transactions s’affichent en dollars ou dans l’une ou l’autre des monnaies (la livre par exemple) qui suivent à peu près la même trajectoire. Peu importe ici de savoir si les récentes variations des taux de change effectifs sont dues principalement à la hausse du billet vert ou à la baisse de l’euro, car les mêmes phénomènes expliquent les deux mouvements : une divergence naissante et destinée à durer des politiques monétaires adoptées de part et d’autre de l’Atlantique (tendance au resserrement à la Réserve fédérale, au desserrement à la Banque centrale européenne), qui creuse un écart dans les taux d’intérêt et invite par conséquent les capitaux à quitter l’euro pour se placer en dollars, selon la plus élémentaire des stratégies de carry trade (portage en français).

Lire la suite

07:11 Publié dans Banques centrales, Dollar, Europe, Monnaie, suisse, Zone euro | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/05/2014

Europe: sous la pression populiste...

Le gros de la crise financière est passé, mais les dégâts qu’elle a causés sont tels qu’il n’est pas certain que les économies occidentales, européennes au premier chef, soient tirées d’affaire. Il se pourrait même, s’il n’y est pris garde, qu’elles plongent dans ce qu’à une époque pas si éloignée que cela (c’était en 2009) on avait appelé le «double dip», c’est-à-dire la menace d’une double récession.

Lire la suite

09:35 Publié dans Chômage, Croissance, Europe | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

04/03/2014

Un avenir pour l’Ukraine

Que souhaiter de mieux aux Ukrainiens que d’accéder un jour à ce bien-être dont ils rêvent tous – peut-être un peu plus ceux de l’ouest, agricole, ou du centre, que ceux qui peuplent la partie orientale du pays, minière et industrialisée, aux structures il est vrai empesées car encore profondément marquées par les lourdeurs de l’ère soviétique ?

C’est précisément pour cela que, désespérant de se rapprocher d’une Europe qu’on leur a soudainement retirée après la leur avoir promise, ils s’étaient mis à dresser des barricades et avaient tenu la rue des semaines durant face à un pouvoir inepte et corrompu jusqu’à la moelle.

Lire la suite

07:50 Publié dans Démocratie, Europe, Russie | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

18/02/2014

Suisse-UE: la resquille, c’est fini !

L’acceptation à une infime majorité (0,67 % des votants) de l’initiative "Contre l’immigration de masse" n’en finit pas d’être analysée, et pour cause. On y aura vu, très généralement, l’expression d’une sourde hostilité ou du moins d’une certaine méfiance de l’opinion helvétique, toutes catégories sociales confondues, à l’égard d’une construction européenne ressentie comme bureaucratique et attentatoire à une indépendance dont les Suisses sont si jaloux.

Lire la suite

07:39 Publié dans Concurrence, Croissance, Démocratie, Europe, Futur, suisse | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

01/10/2013

Comparaison n’est pas toujours raison

L’Allemagne d’Angela Merkel souffre-t-elle, comme cela a été affirmé à réitérées reprises pendant la campagne électorale, d’un gros retard dans ses infrastructures ? Pour savoir ce qu’il en est au juste, un détour s’impose par la comptabilité nationale telle que l’OCDE, notamment, l’établit pour l’ensemble de ses membres. Or que disent les chiffres ? Eh bien oui, si l’Allemagne n’est pas trop mal lotie en matière de formation brute de capital fixe (les investissements, dans la terminologie statistique) quand on la compare à certaines des économies occidentales, elle demeure assez loin derrière d’autres, et notamment assez loin de la Suisse.

Lire la suite

08:45 Publié dans Démocratie, Europe, gouvernance | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

18/06/2013

Leçons d’histoire de l'ex-DDR bonnes à prendre

Il y a 60 ans jour pour jour, les chars soviétiques réprimaient dans le sang la première révolte populaire du bloc socialiste, faisant une cinquantaine de morts dans les rues de Berlin-Est.

Trois ans plus tard, un 28 juin, les ouvriers des usines Cegielski de Poznań se mettaient en grève et descendaient dans la rue aux cris de “zadamy chleba !” (nous réclamons du pain). Le soulèvement sera lui aussi écrasé par les chars, préfiguration du sort qui sera réservé en novembre de la même année aux insurgés de Budapest. Puis se succéderont en une tragique litanie la brutale interruption du Printemps de Prague (août 1968), les émeutes de la Baltique (Gdynia, décembre 1970), l’état de guerre (décembre 1981), l’enfermement des militants du KOR et l’interdiction du syndicat Solidarność. Tant de centaines de vies compromises pour parvenir finalement, moins d’une décennie plus tard, à la chute du Mur, à l’effondrement de l’URSS et à la réunification de l’Allemagne.

Lire la suite

11:40 Publié dans Chômage, Croissance, Démocratie, Europe, Union européenne | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

30/04/2013

Sous le chômage, l’Europe bouge

Trois nouvelles, qui apparemment n’ont rien à voir, ont fait ces temps-ci les titres de la presse européenne. Jeudi dernier, El Pais annonçait que l’Espagne en crise avait franchi la barre des 6 millions de chômeurs et enregistrait, avec 27,16%, le taux de chômage le plus élevé de son histoire. Une semaine plus tôt, le Financial Times notait que la Pologne, exportatrice il y a quelques années encore de sa main-d’œuvre, voyait désormais affluer des travailleurs espagnols, portugais et italiens. Plus de 10% des quelque 100'000 personnes qui y sont d’ores et déjà occupées dans l’outsourcing sont de nationalité étrangère, et ce secteur, en forte expansion, devrait croître de près de 20% cette année. Après le plombier polonais débarquant à l’ouest, voilà donc l’informaticien du sud venant s’installer sur les bords de la Vistule (où l’on compte aussi un ou deux milliers de Grecs, mais d’immigration plus ancienne).

Lire la suite

08:39 Publié dans Chômage, Croissance, Europe | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |