16/07/2012

Le franc suisse: sousévalué ? Surévalué ?

Selon Joseph Gagnon, senior fellow du Peterson Institute for International Economics (fameuse boîte à idées - «think tank» - américaine fondée en 1981 par Fred Bergsten), le cours du franc serait grossièrement sous-évalué, ce qui vaudrait à la Suisse de figurer parmi les vingt pays les plus manipulateurs de leur monnaie.

Lire la suite

19:44 Publié dans Banques centrales | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

09/07/2012

BNS: cessons de prendre tare pour barre !

Combien de fois faudra-t-il répéter que la Banque nationale suisse ne «dépense» pas des dizaines de milliards pour défendre le cours plancher du franc, mais qu'elle se borne pour cela à les «émettre». Si les mots ont encore un sens, il y a là une très grande différence, qu'apparemment un certain nombre de confrères et autres blogueurs ont toutes les peines du monde à saisir. Les francs que la BNS crée en quelque sorte d'un trait de plume en paiement des euros qu'elle achète sur le marché des changes, elle les «détruira» tout aussi prestement lorsque, la crise enfin surmontée (ce qui se produira bien un jour), elle se délestera de ces mêmes euros au même prix voire mieux, et dégonflera d'autant son bilan aujourd'hui dilaté.

Ceux qui parlent de pertes et vont jusqu'à en chiffrer le montant par tête d'habitant (l'un deux calcule ainsi que chaque Suisse perd 150 francs par semaine puisque la BNS, croit-il pouvoir avancer, sera forcée de lâcher le cours plancher de 1.20 franc et le ramener à 1.10 franc, ce qui dévalorisera d'autant les 60 et quelque milliards d'euros rachetés au cours des deux derniers mois), ces «experts» commettent une triple erreur de raisonnement.

Lire la suite

14:45 Publié dans Banques centrales | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

04/06/2012

Banque nationale aux soins attentifs

Applaudie lorsque, au plus fort de la crise de la dette souveraine, elle avait annoncé le 6 septembre dernier la fixation d'un cours plancher pour l'euro, la Banque nationale suisse est à nouveau l'objet de fortes pressions de la part de ceux, plus ou moins bien intentionnés, qui prédisent l'échec prochain de sa stratégie. En cause, naturellement, la croissance explosive de son bilan, traduction  comptable de l'expansion considérable de la quantité de francs créée en contrepartie de ses interventions illimitées en faveur de l'euro.

Lire la suite

21:55 Publié dans Banques centrales | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

02/04/2012

l'euro à 1,40? Prêchi-prêcha monétaire

franc 1.jpgImaginons un instant les socialistes, qui entendent réindustrialiser la Suisse, aux commandes de la politique monétaire et ordonnant à la Banque nationale de porter le cours plancher du franc à «au moins» Fr. 1.40 pour un euro. Comment les choses se passeraient-elles ?

Etant donné que la BNS a la capacité de créer autant de francs qu'elle le souhaite, il n'y a théoriquement aucune limite à ses interventions sur le marché des changes; elle paierait, tout simplement, ses achats de devises en faisant tourner la planche à billets. C'est d'ailleurs là, vraisemblablement, le principal levier auquel songe le PS.

Lire la suite

16:37 Publié dans Banques centrales | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |