30/05/2018

Monnaie electronique. Si même The Economist le dit…

L’initiative Monnaie pleine, dont on parle beaucoup ces jours-ci puisque les citoyens trancheront le 10 juin prochain, ne suscite pas seulement l’opprobre des bien-pensants et l’adhésion aveugle de ses inconditionnels partisans. Elle renvoie aussi indirectement à des considérations plus sérieuses, telle celle que deux économistes bâlois viennent de publier dans le bulletin trimestriel de la Federal Reserve Bank of St. Louis, l’une des 12 banques régionales de la Fed américaine, dont la division de recherche est réputée dans le monde entier pour la qualité de ses travaux*.

Lire la suite

06:52 Publié dans Air du temps, Banques, Banques centrales, gouvernance, Monnaie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

23/05/2018

Une monnaie pleine de (contre-) vérités

La Suisse est le seul pays où les citoyens sont appelés aux urnes à l’initiative de quelques-uns pour chambouler s’ils le souhaitent l’ordre établi. La plupart du temps, ils n’en saisissent pas l’occasion et préfèrent même, à la stupéfaction générale du reste du monde, le renforcer. C’est ainsi que la majorité d’entre eux ont refusé d’allonger leurs vacances ou de baisser leurs impôts, comme ils accepteraient sans doute de travailler plus longtemps et de gagner moins. Leur attachement à ce qui fonctionne les amène le plus souvent à rejeter l’aventure, telle l’idée utopique d’un revenu inconditionnel, ou à s’abstenir de sauter dans l’inconnu, comme lorsque ils ont écarté l’initiative «no Billag». Ils feront sans doute de même avec l’initiative dite «Monnaie pleine», un peu ubuesque et surtout au libellé trop complexe. Ce n’est pas «courage, fuyons», mais plutôt «dans le doute, abstenons-nous».

Lire la suite

13:21 Publié dans Monnaie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

16/05/2018

L’inflation, une affaire d’âge ?

La persistance, depuis les années 80, d’un taux d’inflation très faible a conduit bon nombre d’économistes à s’interroger sur les raisons d’un aussi étrange phénomène. Car on aurait pu s’attendre à ce que les périodes de haute conjoncture et de plein emploi, de même que les phases de création monétaire excessive telles que celle que nous connaissons à l’heure actuelle, s’accompagnent comme autrefois de poussées inflationnistes. Or, il n’en a rien été. Non seulement les prix sont demeurés remarquablement stables, mais encore les taux d’intérêt, quasi nuls jusqu’à tout récemment, ont longtemps témoigné de l’absence d’anticipations inflationnistes.

Deux chercheurs du département monétaire et économique de la Banque des règlements internationaux (BRI) viennent de publier une étude sur ce qu’ils ont appelé le «lien durable entre démographie et inflation»*.https://www.imf.org/en/Publications/WP/Issues/2016/12/31/...

Lire la suite

06:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/05/2018

Comment la BNS fait des heureux à l’Est

L’un des effets collatéraux, si l’on peut dire, de la politique monétaire suivie par la Banque nationale suisse est d’avoir fait par moments des heureux en Europe centrale. La longue période de bas taux d’intérêt que le franc a traversée depuis une bonne vingtaine d’années a en effet conduit les emprunteurs de pays tels que la Pologne ou la Hongrie, comme plus à l’ouest l’Autriche voire bon nombre de municipalités françaises, à préférer s’endetter en francs plutôt qu’en złotys, forints et autres euros, tant l’écart de taux entre ces monnaies – encore lestées de l’inflation héritée de la période communiste – et le franc était important. Qu’on en juge plutôt par cet exemple : au premier semestre 2011, le taux d’intérêt moyen de l’encours de l’ensemble des crédits hypothécaires en francs souscrits par des ménages polonais se situait légèrement en dessous de 2%, alors que celui des prêts libellés en monnaie domestique frisait les 6% à la même époque. Or quelque 40% des prêts immobiliers en Pologne sont libellés en francs.

Lire la suite

06:50 Publié dans Banques centrales, Banques suisses, Capital, Concurrence, Europe | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |