28/07/2015

A quoi ressemblera la banque de demain

Singapour, à la fin du mois de juin. Ravi Menon, directeur général de la Monetary Authority of Singapore (MAS), expose devant un parterre de banquiers et de juristes sa vision de la place financière du futur, promise à devenir le smart financial center en quoi Singapour ambitionne de se transformer.
Dans le jargon fintech, le qualificatif «smart» déborde du seul smartphone dont nous sommes tous équipés. L’intelligence distribuée ne passe pas seulement par ces portables à tout faire, quoique l’étendue de leurs applications permette d’ores et déjà d’exécuter un nombre de tâches qui défie l’imagination.

Lire la suite

06:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/07/2015

Comparaison n’est pas raison

Dans un entretien accordé il y a une quinzaine de jours à l’hebdomadaire Die Zeit, le très médiatisé économiste français Thomas Piketty a jugé opportun de faire la leçon à l’Allemagne, «l’exemple même d’un pays qui n’a jamais remboursé ses dettes». Et d’estimer que l’Allemagne, sortie comme d’autres belligérants couverte de dette des deux conflits mondiaux, n’a dû son miraculeux redressement économique d’après guerre qu’à l’annulation d’une bonne partie de sa dette par les alliés occidentaux lors de la conférence de Londres de 1953. Il serait donc bon et plus intelligent, conclut l’économiste, d’effacer la dette de la Grèce plutôt que d’asphyxier le pays à force de mesures de contrainte qui ont déjà fait reculer son PIB d’un quart et propulsé son taux de chômage au niveau record de 26%.

Lire la suite

17:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Souvenirs de Collombey

collombey raffinerie.jpgIl y a tout juste 50 ans, la raffinerie qui n’était pas encore celle de Tamoil – ouverte deux ans plus tôt dans l’euphorie des années soixante, elle répondait alors au fier nom de «Raffineries du Rhône» – connaissait ses premières difficultés. L’Europe occidentale croulait momentanément sous les excédents de produits pétroliers, et le modèle séduisant en ce temps-là de l’indépendance énergétique fondé sur l’autonomie en matière de raffinage du brut se trouvait brusquement remis en cause.

Lire la suite

10:17 Publié dans gouvernance, Industrie, Multinationales, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/07/2015

Séquelles (parmi d’autres) du franc fort

bns.jpgLa somme paraît vertigineuse : 50 milliards de perte, en un seul semestre, pour la Banque nationale suisse, ce qui divise ses fonds propres par deux et les ramène à moins de 6% de son bilan. On pourrait s’en effrayer sauf que, rapporté au total de ses placements en devises, le montant ainsi effacé à mi-2015 n’en représente même pas la dixième partie.

C’est à peine la marge de fluctuation généralement préconisée et respectée par les comptables des institutions de prévoyance. Pas de quoi, donc, fouetter un chat. D’autant que les résultats négatifs d’une banque centrale n’ont absolument aucune incidence, techniquement parlant, sur son activité : elle ne peut faire faillite puisque, même lorsque ses fonds propres tombent sous zéro, elle finance sa dette par la monnaie qu’elle crée elle-même.

Lire la suite

10:16 Publié dans Banques centrales, suisse, Zone euro | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/07/2015

Jour 1 du défaut grec

euro grec.jpgDepuis lundi, il n’y a plus un seul euro dans le système bancaire grec. Le pays est donc, techniquement, en état de cessation de paiement, et à moins d’une nouvelle injection de cash par la Banque centrale européenne sur la base d’on ne sait trop quelle garantie, le fonctionnement de l’économie grecque s’en trouve complètement bloqué. Plus personne ne paie, et plus personne n’est payé.

Lire la suite

10:20 Publié dans Banques centrales, Zone euro | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |