23/09/2013

Inflation: fuyons le zéro comme la peste !

L’inflation zéro fut jusqu’à tout récemment un dogme absolu pour les banques centrales. Et pour cause : à la suite du premier choc pétrolier, l’ancienne relation que l’on avait longtemps cru déterminante, la fameuse «courbe de Phillips» (le taux de chômage évoluant en sens inverse de la hausse des prix), ne fonctionnait plus, et les tentatives de relance de la demande ne faisaient que déboucher sur de la «stagflation», fâcheuse coexistence d’inflation et d’absence de croissance, génératrice de chômage.

Lire la suite

12:57 Publié dans Monnaie, Prix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/09/2013

Suisse: Tout va très bien, Madame la Marquise ?

Ce pays va bien, très bien même, son économie a résisté à la crise, le taux de chômage y est plus bas qu’ailleurs, et les perspectives conjoncturelles qui l’attendent tranchent sur la grisaille ambiante. Pourtant, on devine ça et là quelques motifs de préoccupation.

La balance des paiements de la Suisse – son fond d’œil en somme – présente depuis une vingtaine d’années des évolutions révélatrices d’une transformation progressive de ses structures productives qui pourrait à la longue entamer sa capacité concurrentielle et la détrôner des premières places qu’elle occupe invariablement au classement des meilleures performances qu’aiment à calculer les IMD et autres WEF du genre.

Lire la suite

07:35 Publié dans Industrie, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/09/2013

Loyers et retraites: incohérences fédérales

La Commission de la prévoyance professionnelle recommande au Conseil fédéral de porter le taux d’intérêt minimal (taux auquel sont rémunérés les avoirs des assurés) de 1,5 % à 1,75 % au motif que les marchés – donc les taux en général – tendent à s’améliorer, cependant que l’Office fédéral du logement annonce que le taux d’intérêt de référence (taux hypothécaire applicable aux contrats de bail) «se situe désormais à 2,00 % et a donc baissé de 0,25 point de pourcentage par rapport à sa dernière publication».

Assurés et locataires se frottent les mains, mais comment ne pas voir le manque crasse de logique qui caractérise et même oppose ces deux décisions. Car si par hypothèse les rendements financiers servant de base à l’appréciation de la Commission LPP devaient confirmer leur tendance récente à la hausse, il serait impossible que dans le même temps les taux hypothécaires s’affaissent dans la mesure évoquée par l’OFL.

Lire la suite

07:45 Publié dans Prévoyance, Prix, Taux d'intérêt | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

03/09/2013

Le PIB monte, la bourse baisse. Problème ?

Au deuxième trimestre, la croissance de l’économie américaine a dépassé la plupart des prévisions. Selon le Département du Commerce, elle s’est établie à 2,5% en rythme annuel, ce qui fait des Etats-Unis le pays le mieux engagé dans la reprise, et éloigne à vues humaines tout risque de rechute pour la première économie du monde. Or la bourse, qui devrait se réjouir de la bonne nouvelle, puisqu’une meilleure conjoncture annonce en principe de joyeux bénéfices, a au contraire baissé. Où est la faute ?

Lire la suite

07:52 Publié dans Croissance, gouvernance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |