27/08/2012

Retour aux sources de la monnaie

Plusieurs lecteurs sont perturbés par l’idée que les banques centrales puissent créer «ex nihilo» de la monnaie par dizaines de milliards. N’y a-t-il pas là un risque de dérapage incontrôlé et un grave danger pour l’économie? Quelques rappels tout d’abord.

Depuis que, il y a fort longtemps, les monnaies marchandises puis les monnaies métalliques (l’argent, l’or) ont été remplacées par la monnaie fiduciaire (dont la valeur repose sur la seule confiance), les banques centrales, qui en ont le monopole de l’émission, peuvent effectivement en créer sans limites. Ce qui ne signifie pas qu’elles le fassent «ex nihilo», en ce sens que cette émission a toujours lieu en contrepartie de l’achat d’un actif qui peut être, par exemple, de l’or, des devises étrangères (euro, dollar, etc.), des titres (obligations, actions) étrangers ou domestiques, ou tout simplement l’inscription de créances (résultant de contrats de swap, de pensions de titres, etc.).

Lire la suite

17:42 Publié dans Banques centrales, Monnaie | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

20/08/2012

Marchés du livre, du logement, de la santé: où est la concurrence?

On peut comprendre l'effroi des libraires à la perspective d'une remise en cause de l'ordre cartellaire régnant sur le marché du livre en Suisse romande. Car si les conclusions auxquelles la Commission de la concurrence est parvenue à l'issue de son enquête sont confirmées, et tout porte à le penser, les sanctions pécuniaires qui frapperont les diffuseurs coupables d'entraves illicites à la concurrence aboutiront probablement au retrait de certains d'entre eux du marché, et surtout à la disparition d'un système tarifaire qui garantissait une marge suffisante aux revendeurs, ce qui est bien, mais maintenait des prix de détail infiniment plus élevés qu'à l'étranger, ce qui l'est beaucoup moins.

Lire la suite

16:20 Publié dans Concurrence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/08/2012

Le secret fiscal n'a jamais été conçu comme un moyen d'éluder l'impôt

Depuis que la Suisse a commis l'irréparable de livrer des noms de clients et même d'employés de banque à l'autorité fiscale américaine, le monde du barreau est en ébullition. On veut traîner le Conseil fédéral en justice, clouer la présidente de la Confédération au pilori, invoquer le non respect du droit du travail, et par dessus tout dénoncer une violation grossière de ce qui reste du secret bancaire. Le terrain, et c'est normal, est occupé par l'argumentaire juridique, qui trouve dans ce cas ample moisson de griefs à faire valoir pour tenter de démontrer la justesse de la position helvétique face à l'arbitraire des demandes étrangères.

La morale, souvent appelée à la rescousse, est ici moins sollicitée, car la cause que l'on entend défendre se résume, en vérité, à une affaire de fonds non déclarés ou supposés tels, ce qui n'a rien de particulièrement noble.

Lire la suite

15:56 Publié dans Banques | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

06/08/2012

La double conditionnalité de Mario Draghi

Fin manœuvrier que le président de la Banque centrale européenne ! En déclarant que l'euro était irréversible et que la BCE entreprendrait tout ce qui est nécessaire pour en assurer la pérennité, il a, en évoquant quelques conditions préalables mais combien fondamentales, tout simplement ouvert la voie à une résolution de la crise, que l'on commençait à considérer comme définitivement hors d'atteinte.

Tout tient dans ce qu'on pourrait appeler la double conditionnalité de Mario Draghi : la BCE interviendra sans limites et par tous les moyens, mais seulement - première condition - après que le Fonds européen de stabilité financière (FESF), puis le Mécanisme européen de stabilité (MES) qui lui succédera dès l'an prochain, auront accordé leur aide aux pays en détresse, aide que ces mêmes mécanismes subordonnent - deuxième condition - au respect par les récipiendaires d'engagements définitifs en matière budgétaire.

Lire la suite

16:24 Publié dans Monnaie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |