25/06/2012

Union bancaire: vices et vertus

Sur le front européen, les lignes bougent. Imperceptiblement, mais elles bougent. L'idée de mutualiser sinon les dettes du moins les crédits destinés à les financer avance, sous la pression des partenaires de l'Allemagne qui résiste, mais plus mollement.

Il se peut aussi que le dernier examen annuel de la zone euro par le FMI ait joué un rôle. Le Fonds y appelle en effet à la réalisation rapide d'une «union bancaire» et à un financement direct des banques étranglées, en échange d'une surveillance commune. Ce sont là, quoi qu'on en pense, des progrès importants.

Reste, justement, ce «Knacknuss», ce casse-tête mi-politique, mi-constitutionnel allemand qui fait encore obstacle à la percée décisive. Le gouvernement de Mme Merkel continue à exiger avant toute concession en matière financière des efforts supplémentaires de la part des pays appelant au secours.

Lire la suite

15:23 Publié dans Dette | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/06/2012

Banque nationale aux soins attentifs

Applaudie lorsque, au plus fort de la crise de la dette souveraine, elle avait annoncé le 6 septembre dernier la fixation d'un cours plancher pour l'euro, la Banque nationale suisse est à nouveau l'objet de fortes pressions de la part de ceux, plus ou moins bien intentionnés, qui prédisent l'échec prochain de sa stratégie. En cause, naturellement, la croissance explosive de son bilan, traduction  comptable de l'expansion considérable de la quantité de francs créée en contrepartie de ses interventions illimitées en faveur de l'euro.

Lire la suite

21:55 Publié dans Banques centrales | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |