27/02/2012

Suisse: le long chemin de la concurrence

Aussi loin que l'on s'en souvienne, l'ordre économique qui a fait la singularité et, peut-être, la prospérité de ce pays a reposé sur deux piliers que l'on croyait jusqu'alors inébranlables : la liberté du commerce et de l'industrie, et le secret bancaire. Or l'un et l'autre sont en train de s'effacer devant un ordre supérieur, celui qui régit les relations entre Etats dans un monde désormais globalisé.

On sait ce qu'il advient en ce moment du secret bancaire et de banques qui en avaient fait l'un des éléments essentiels, sinon le seul, de leur modèle d'affaires. On réalise moins à quel point le premier de ces deux piliers, la liberté économique - comprise ici comme la liberté de contracter davantage que comme la liberté d'entreprendre - cède le pas devant un ordre lui aussi supérieur, celui du principe régulateur de la concurrence.

Lire la suite

16:51 Publié dans Concurrence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/02/2012

Petite cause, grands effets

La Commission de la concurrence (COMCO) a surpris son monde en annonçant l'ouverture d'une enquête contre nos deux grandes banques et une dizaine de leurs homologues étrangères, toutes soupçonnées de s'être entendues pour influencer les taux de référence Libor (London Interbank Offered Rate) et Tibor (Tokyo Interbank Offered Rate). Une «auto-dénonciation» serait à l'origine de cette décision, ce qui en explique le caractère singulier.

Car cela fait des années que le sujet intrigue les autorités de régulation américaines, anglaises, japonaises et canadiennes, sans réellement déboucher sur des indices solides.

Lire la suite

18:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/02/2012

Holà ! A quoi jouent nos banques,

Holà ! A quoi jouent nos banques, y compris les grandes ou du moins l'une d'elles ? A la manière des opérateurs de téléphonie proposant des smartphones à 1 fr., les voilà qui lancent à grands renforts de publicité des hypothèques à 1% ! Ces prix d'appel, aussi séduisants les uns que les autres, n'entraînent évidemment pas les mêmes engagements pour le futur. Il n'est pas question dans ces offres-là de forfaits de communication en réalité prohibitifs pour les petits budgets, mais de combinaisons de dettes bâties sur le Libor (taux auquel un échantillon de banques présentes sur la place londonienne se prêtent mutuellement leurs excédents de trésorerie), en ce moment proche de zéro certes, mais destiné à remonter tôt ou tard, lorsque les banques centrales, qui ont inondé le marché monétaire de liquidités aux fins que l'on sait, s'emploieront à en reprendre la maîtrise.

Lire la suite

17:40 Publié dans Dette | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

06/02/2012

L'illusion du prix unique

Il y a une assez grande probabilité que, le 11 mars prochain, le peuple suisse rejette le référendum lancé contre la loi réglementant le prix du livre. Ce n'aura pas été par conviction arrêtée de contribuer par là de la manière la plus efficace qui soit à la défense du bien (la création littéraire) contre le mal (la disparition progressive des petits libraires et éditeurs), tant les arguments avancés par les partisans et les adversaires de la réglementation se seront fondés sur des hypothèses invérifiables et auront tenu à des opinions préconçues davantage qu'à une approche dépassionnée de la question. C'aura été, tout simplement, que les milieux acquis à la cause du prix unique se seront mobilisés comme rarement derrière un projet à forte charge émotionnelle.

Lire la suite

15:42 Publié dans Prix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |